mercredi 3 décembre 2008

La proposition du jour (6/9)




Vivre l'aventure d'une nouvelle vie

La mondialisation capitaliste, c'est une chance. Les délocalisations se multiplient, transférant une part toujours plus importante de nos industries vers des pays où la main d'œuvre est moins chère. C'est la vie. Comment ne pas voir que c'est aussi la possibilité pour nos entreprises d'être toujours plus compétitives ? D'engranger des profits qui sont, vous le savez, l'emploi de demain.

Et pour les salariés laissés sur le carreau, des solutions existent, pour peu qu'ils fassent preuve d'un peu de bonne volonté et qu'ils saisissent les opportunités nouvelles qu'offre la situation.

Regardons les choses comme elles sont. Être mobiles, voyager, ne pas être scotché dans un petit train-train, c'est par exemple vivre l'aventure d'une nouvelle vie, au Brésil, en Thaïlande, en Roumanie ou en Turquie. Accompagner la mobilité de nos usines, c'est une chance formidable. Celle de voir du pays, de découvrir de nouvelles cultures, de s'ouvrir de nouveaux horizons. C'est aussi celle de consacrer à sa famille, non pas la triste fatigue du quotidien, mais les meilleurs moments de la vie : les vacances.

C'est enfin, voyons-le, le moyen de réduire considérablement en France, les productions de gaz à effet de serre et les pollutions diverses qui détruisent la nature et gâchent les paysages merveilleux de notre beau pays.

Alors que les communistes s'acharnent à vous coincer dans une petite existence routinière, le PUM vous propose le grand vent du large. Sachez saisir cette opportunité.

7 commentaires:

lisbeth a dit…

Bravo au parti pour cette idée de blog. Le rire est aussi une arme de combat.Bien sûr l'humour des petites videos est inégal, mais ce n'est pas une raison pour cracher dessus comme l' a fait hier le site de marianne2 avec un article intolérable de mépris; J'espère que vous allez continuer au delà du 18 Décembre.
Quant à la mondialisation affirmons haut et fort que nous sommes pour, mais pas pour celle que nous font subir les ultralibéraux à la recherche de profits toujours plus élevés.Bien trouvée d'ailleurs la formule de votre sondage " travailleurs de tous les pays concurrencez vous"
Lisbeth

roiubu77 a dit…

Le PUM, j'ty foutrai un grand coup de pied au cul pour le virer de là, vite fait bien fait moi...

Anonyme a dit…

Dommage pour les pro-libéraux de tout poil et les anti-cocos de toujours , mais cette campagne de clips au 2ié degré vise juste. J’ai pu le vérifier dans mon entourage, pourtant pas à priori en empathie avec la PCF.
Non seulement ça fait rire, mais en plus ça a l’audace et le mérite de poser des questions de fond. D’ou sans doute la fureur des premiers cités.
Salaires, retraites, santé, logement, conditions de travail……allons nous laisser Sarkozy et ses sbires détruire notre modèle social ?
Il est grand temps que tout ceux qui sont pour une société de solidarité réagissent et contre-attaquent.
Il n’y a pas de solutions toutes faites. A nous de les construire ensemble. Mais, bien vu et bien utile le petit lien qui, à chaque fois renvoie à des analyses et des propositions versées au débat.
Alors peuple de gauche, au boulot pour une véritable alternative à la barbarie capitaliste! Et bien sur en se rassemblant tous ensemble, tous ensemble, tous ensemble……ouais !

Anonyme a dit…

Chers camarades,

J’ai le sens de l’humour, mais je n’aime pas l’humour cynique. La situation est beaucoup trop grave pour qu’on puisse en rire. On peut rire de tout, mais ce n’est pas la mission d’un parti politique comme le PCF. Que les intermittents du spectacle, dont vous vous êtes manifestement inspirés, créent des évènements de ce genre dans la rue en ce faisant passer pour des caricatures de faux militants de droite est une chose, mais que ce soit le PCF qui le fasse en est une autre.

Ca peut en faire rire certains, mais je ne pense pas que ça fasse rire les gens qui vivent les situations que vous décrivez sur ce site, dont la charte graphique s’inspire de celle de l’UMP. A qui s’adresse ce genre de message ? Que ça fasse rire des étudiants aux idées anarchistes ou « petite-bourgeoises », je veux bien, mais les salariés et la jeunesse en situation de précarité, je ne crois pas que ça les fasse rire très longtemps. Qu’apprennent-ils de plus dans ce message qu’ils ne savent pas déjà ?

Et quel message politique doit-on comprendre finalement ? Je ne comprends pas. Qu’est-ce que ces messages du PUM apprennent aux gens qui soufrent, qu’ils ne savent pas déjà. Le PCF doit proposer des perspectives de changement crédibles et audacieuses.

Je me trompe peut-être sur la portée que peut avoir ce genre de campagne, mais elle ne me fait pas rire. Ca sent la recette de marketing plus que le projet politique.

Fraternellement

Anonyme a dit…

Bonjour
Evidemment avec un SMIG passant à 1500 euros par mois on ne délocalisera plus, car tous les consommateurs vont comprendre qu'il ne faut plus acheter des produits étrangés qui ne rapportent rien à notre système social.
Je déplore quand même que sur ce blog qui a toutes les solutions aux problèmes actuels,il faille autoriser toutes les pubs pour pouvoir y déposer son avis ,y compris les pubs de sociétés qui ont délocalisé.
Soyez cohérents ne faites pas le beurre des capitalistes

Anonyme a dit…

A ceux qui pensent qu'un tel blog de la part du PCF est déplacé parce qu'il se moquerait, selon eux, des gens en situation précaire :
Je ne trouve pas que les clips et les idées du commentaire qui suit fassent rire. Ils font au contraire grincer des dents en grossissant le trait et exagérant les situations.
Ce genre de messages s'adresse probablement aux jeunes et s'ils peuvent aider à faire prendre conscience et surtout à faire connaître les propositions du PCF pour contrer la politique néfaste menée en France, ils auront atteint leur but.

Anonyme a dit…

Non à l'humour!

Les clips de la campagne

Relayez la campagne

Téléchargez le kit de soutien à la campagne du Parti Unique de la Majorité pour sortir de la crise.